Articles

Image
A vos agenda ! 
La paix ne peut être réalisée par la violence, elle ne peut être atteinte que par la compréhension".
GreenRefugees poursuit son action de sensibilisation sur les problématiques des déplacements issus des conflits et du changement climatique et la nécessité de la mise en place des solutions durables. 
L'association Dialogue expose  des affiches  portant sur le climat, la paix et l'éducation ( 25 octobre au 10 Novembre 2017) Chaque thématique trace l'histoire et les périples des réfugiés à travers des dessins faits par des enfants et des photos prises lors des différentes missions de Greenrefugees sur les camps en Grèce, Dunkerque et Paris 




Le e 9 Novembre de 18 h:30 à 20:30 h a au @CAPcarrefourdesassociationsparisiennes nous allons débattre sur le rôle de l’innovation comme une clé pour résoudre les défis de demains.   Et comme la musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pl…
Image
Entre mer et terre La température élevée qui balaye actuellement l’Ile-de-France, n’a pas épargné ces 11 abris de fortune improvisés dans le bidonville d’Athis-Mons. Je visite un de ces abris où s’entassent 3 familles avec des enfants, 4-5 par famille, loin des yeux curieux... Les habitants voisins n’imaginent pas ces abris, et que certains sont partis à des milliers de kilomètres de chez eux pour finalement côtoyer la misère. Je demande des informations sur leur situation. Myriam m’invite à aller rencontrer Issa, le papa de l’une de ces familles, l’homme fort de cet abri de fortune ; un visage dur et marqué par la longue route empruntée depuis cette ville syrienne à la croisée de la route de la soie. Je demande à Issa : « Vous avez combien  d’enfants issa ? ». Issa me répond : « 4 ». Je note les âges : « 4 ans, 6 ans, 12 ans, … » Moi : « et l’âge du dernier ? » Issa : « Mysan, elle avait 8 mois et demi quand elle a  coulé dans la mer... Mais Mysan est toujours là » dit-il en posant la mai…

Le cartable vide

Image
Les yeux de Zyad sont rivés sur le fenêtre, il est 5h de matin, sa Maman s’est réveillée à l’aube en lui disant « Zyad, ramasse tes affaires, ils vont venir d’un moment à un autre, l’ordre d’expulsion c’est pour aujourd’hui », dans ce bidon ville de Athis-Mons où un semblant de vie quotidienne s’installe pour 100 personnes, des réfugiés syriens, on croise au moins 60 enfants dépourvus d’école. Zyad a retrouvé enfin un mur pour sa chambre nomade en partant de sa ville natale Alep il ya trois ans, il a connu les camps de Turquie, le petit bateau en caoutchouc en mer pour la Grèce, les camps provisoires, les tentes de l’UNHCr, la route vers la France, le périphérique parisien, en fin Athis-Mons. Il commence, à ranger son petit cartable que son papa lui a acheté à l’époque dans le souk d’Alep où il le mettait fièrement sur son dos chaque matin pour embrasser le banc de l’école. Mais le cartable de Zyad, est toujours vide, froid, même en France car Zyad n’a pas le droit d’aller à l’école en …
Image
Opération FoodForAllAssociation Dialogue: Projet #GreenRefugees

S’assurer que les millions de personnes  déracinées ont accès à une  alimentation adaptée et riche en  nutriments ainsi qu’à l’eau potable est  essentiel pour préserver leur sécurité,  leur santé et leur bien-être. C’est un  des objectifs et mission de #GreenRefugees. Nous avons lancé  l’opération  #foodforalldébut avril 2017.
L’objectif est de réfléchir à des réponses  possibles  aux besoins alimentaires des déplacés. Nous avons aussi décidé de répondre aux besoins  alimentaires ponctuels en réponse à  une demande formulée par les acteurs  locaux comme dans le camp de Mirsini en Grèce et aussi pour soutenir le camp de Grand Synthe qui a été complètement ravagé par le feu. Un camion alimentaire dois partir début Mai 2017 pour  transporter (farine, riz, huile, couches  bébés, etc...).

« Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux  qui ont du pain aient faim de justice et  d’amour ! » Abbé Pierre Nous avons un partenariat en…

Quand les enfants invisibles chantent et pleurent

Image
Quand les enfants invisibles chantent et pleurent..


Je me suis approchée d’elles en les saluant en arabe avec le dialecte syrien de Damas. Elles étaient installées autour du périphérique parisien qui a été à cette- heure- ci, plein à craquer. Je me suis précipitée vers elles en garant la voiture à côté. Elles tendaient timidement la main pour prendre les sacs des cadeaux que nous avons soigneusement préparés avec de multiples jouets collectés avec un petit budget et un grand cœur . ....


Nous avons décidées de préparer ces sacs avec l’aide des bénévoles de l’association que je préside de greenrefugees basé à Paris pour les enfants des réfugiées syriens qui embrassent les routes de la capitale. Nous avons décidé de regarder de l’autre côté de périph, et de s’arrêter, nous avons réussi à collecter 50 sacs pour 50 enfants ...


Un "Noel" sous le signe de la paix comme pour chasser cet esprit de haine et de guerre qui nous entourent ...


Leurs regards sont illuminés, scintillés pour…
Image
DAY 1 #GreenRefugees


We need a lot of Love


If there's one thing that comes to my mind in these brutal times, it is that only education is able to fight against violence. If the #GreenRefugees mission was first to install waste processing machinery and energy renewal, let us not forget that it also has a goal of providing education to more than 50 children present on the refugee’s camp.


And it is a difficult task to which I have drawn. Indeed, the budget is unfortunately still too weak; but at least each child has a notebook, a book and some pens. School equipment on which the children rushed on; war took everything.


My class includes kids between 6 and 14 years old. A class that I share with other English volunteers who joined us in our task (two parents and their children).


The first thing I noticed was the desire to learn from these children, and the passion they threw on their new stuff, eager to learn.


We tried to establish some discipline inside the classroom. First of all…